Arrêtons d’aller aux urgences pour rien !

Flickr
28 décembre 2017
Par Benoit Hanrot
L’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire s’inquiète de l’augmentation de l’activité des urgences hospitalières, liée à la période d’épidémie. Elle tient à rappeler qu’il existe des alternatives. On fait le point ce matin :

Malgré l’augmentation des capacités d’accueil, les délais d’attente et de prise en charge peuvent augmenter dans le service des urgences. La faute à l’épidémie de grippe qui frappe toute la France. Du coup, l’ARS tire la sonnette d’alarme et rappelle qu’il existe des alternatives aux urgences.

Trois réflexes à prendre

Premièrement, quand vous êtes malade, la priorité est de consulter son médecin traitant. C’est lui qui sera le plus à même de vous orienter sur votre état de santé et surtout, cela évite souvent une aggravation des symptômes.

Deuxièmement, après 20h, le weekend ou les jours fériés, la permanence des soins ambulatoire est assurée. Cela étant, avant de vous déplacer, pensez à appeler le 116 117, un numéro gratuit pour contacter un médecin de garde qui peut vous apporter immédiatement un conseil médical.

Enfin en dernier recours, en cas de doute et si une vie vous semble en danger, vous devez appeler immédiatement le Samu (le 15). Au centre, un médecin va évaluer la situation et mobiliser les moyens si nécessaires.