Bourgogne : il regarde des sites pornos et porte plainte pour prélèvements illégaux

PXhere
17 mai 2018
Par Benoit Hanrot
On appelle ça l’arroseur arrosé. Un petit voyeur a cru bien faire en se rendant à la gendarmerie pour dénoncer ce qu’il croyait être une escroquerie. Ce grand consommateur de films X ressortira finalement avec un rappel à la loi.

Ce sont nos confrères du Bien Public qui ont révélé l’affaire. Fin d’année dernière, un jeune garçon d’une vingtaine d’années originaire d’Arnay-le-Duc s’est rendu à la gendarmerie pour déposer plainte pour escroquerie. Il avait remarqué des prélèvements suspects, de l’ordre de 1 300€ sur son compte bancaire.

Sauf que ces prélèvements étaient issus de sites de rencontres à caractère pornographique, qui proposent au départ un contenu gratuit avant un abonnement payant. L’utilisateur ne s’était pas rendu compte que l’offre était reconductible tout de suite. Et une fois qu’il s’en est aperçu, il était trop tard. Tentant de faire passer cela pour une escroquerie, il a finalement écopé d’un rappel à la loi pour dénonciation mensongère. Sa banque de l’a évidemment pas remboursé.