Cher : l’homme qui a tenté de s’immoler est mort

pixabay.com
13 novembre 2017
Par Diane Thibaudier
Il s’était mis le feu à Vallenay dans le département du Cher mercredi 8 novembre, le quinquagénaire est mort des suites de ses blessures. Retour sur une affaire dramatique.

Il était suivi pour une grave dépression depuis plusieurs semaines. Un homme d’une cinquantaine d’années a tenté de s’immoler par le feu mercredi 8 novembre dans le département du Cher, devant le domicile de son ancienne compagne à Vallenay, dans la rue de la Source. Agé de 55 ans plus précisément, l’homme se serait aspergé d’essence avant d’utiliser un allume-gaz en pleine rue à Vallenay dans la soirée de mercredi dernier. Son corps s’est instantanément embrasé. C’est son ancienne compagne, témoin du drame qui se produisait devant chez elle, qui a réussi à éteindre les flammes. Elle a ensuite pu appeler les secours aux alentours de 21h30. Le quinquagénaire a été transporté immédiatement au centre hospitalier de Tours pour être hospitalisé dans un état critique. Il avait le corps brulé dans sa quasi-totalité et a été plongé dans le coma par les médecins ce soir-là, au sein du service des grands brulés de l’hôpital tourangeau. Son pronostic vital était engagé.

Un drame sur fond de séparation

Malgré des soins approfondis depuis mercredi dernier, la victime n’a finalement pas survécu à ses blessures. Le quinquagénaire s’est éteint au centre hospitalier de Tours, ce vendredi 10 novembre. Ses blessures étaient visiblement trop importantes pour que l’homme puisse se remettre, malgré les soins prodigués par les médecins du service des grands brulés de Tours.

Une enquête en cours afin de déterminer les circonstances du drame

Pour le moment, on ne connaît pas réellement les intentions de l’homme, mais il voulait vraisemblablement se suicider suite à sa grave dépression. Une enquête a été confiée aux forces de l’ordre du Cher, elle est toujours en cours afin de comprendre les circonstances exactes du drame qui s’est déroulé à Vallenay. Selon les premiers éléments, le quinquagénaire et sa compagne étaient en instance de séparation. L’homme vivait très mal cette situation sentimentale.