L'Equipe du Matin Vibration

Colocation : découvrez le top 10 des causes de disputes

02 juillet 2018 à 06h20 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Pixabay

Oubliez l’Auberge Espagnole. La colocation peut parfois virer à l’horreur version Shining. Alors justement pour éviter la débâcle, on vous donne le top 10 des disputes les plus courantes en colocation. Afin de les éviter.

En tout premier lieu, sachez que l’on doit ce top 10 au site SpareRoom qui répertorie les annonces de colocation. Ils ont mené l’enquête auprès de 1000 membres pour connaître les 10 sources de dispute les plus courantes.

En dixième place, on retrouve « laisser traîner ses affaires dans tout l’appartement ». C’est sûr que quand on partage un logement avec d’autres personnes, on n’a pas forcément envie de ramasser derrière eux.

Agaçant aussi, en neuvième place on a « ne pas remplacer le rouleau de papier toilette ». Une fois sur le trône, c’est sûr que ça peut devenir compliqué.

Au rang huit, il y a « passer trois heures sous la douche et utiliser toute l’eau chaude ». Elle a été cité par 25% des sondés.

En septième position, il s’agit du gênant « incruster son partenaire dans la coloc’ sans en parler auparavant ». En effet, on a accepté de vivre avec Julie, pas forcément avec son mec Rodolphe.

Pour la sixième place, cité à 31% il y a « ne pas verrouiller la porte ou laisser les fenêtres ouvertes quand tout le monde est absent ». (Dans le milieu du cambriolage on appelle ça une invitation !)

En cinq, on évitera de « faire venir des amis à la maison et empêcher les autres de dormir ». Déjà qu’on n’aime pas quand les voisins le font. Alors son propre coloc’, no way.

A la quatrième place, dans le même genre on retrouve « écouter la musique tard le soir ». Concernant les disputes les plus souvent citées, on a donc en trois « se servir de la nourriture des autres ». En deuxième position « ne pas faire sa part de corvées ». La palme des disputes en colocation revient à « ne pas faire la vaisselle après avoir mangé ».