La grève SNCF lourde de conséquences pour l’agriculture du Loiret

Pixabay
13 juin 2018
Par Benoit Hanrot
S’il y en a bien qui risquent de tirer la langue à la fin du mois, ce sont bien les agriculteurs. En plus des intempéries qui ont parfois rasé une partie de leur récolte à venir, c’est surtout la grève SNCF qui pourrait leur causer un énorme trou dans la trésorerie.

La grève des cheminots a fait très mal aux affaires des agriculteurs. En raison de la suppression de nombreux trains, les pertes directes pour ceux du Loiret sont estimées à 10 millions d’euros. Selon La République du Centre, le président de la Chambre d’agriculture du département a interpellé le préfet par le biais d’un rapport sur la situation. Il demande à ce que la compagnie de transport ferroviaire prenne en charge la moitié de ces pertes et que l’Etat s’occupe du reste.

Toujours selon La République du Centre, ce coût tient compte du transport en camion et du stockage temporaire à trouver en vue de la prochaine récolte.