Les radars annoncés sur les routes sarthoises

Gendarmerie de la Sarthe - Facebook
12 septembre 2017
Par Diane Thibaudier
"Mieux vaut prévenir que guérir" : c’est visiblement la devise de la gendarmerie de la Sarthe qui annonce désormais les lieux qui seront contrôlés chaque jour, pour lutter contre l’insécurité routière.

Chaque semaine, les gendarmes de la Sarthe annoncent les contrôles de vitesse sur leur page Facebook. Puisqu’ils sont programmés en avance, ils nous en font part à chaque début de semaine. L’idée : prévenir les automobilistes pour qu’ils ralentissent sur une portion de route plus longue et éviter les coups de frein habituels devant les radars temporaires. Une action préventive qui vise évidemment à réduire les accidents de la route liés à une vitesse excessive.

Un taux de mortalité en hausse sur les routes sarthoises

Cette semaine donc, les gendarmes seront installés sur plusieurs départementales, tous les jours. Au programme :

  • Mardi 12 septembre de 15 heures à 19 heures : D301 dans le sens Sagré-lès-le-Mans / Saint-Cosme-en-Vairais.
  • Mercredi 13 septembre à partir de 17 heures : D13 entre Clermont-Créans et Villaines-sous-Lucé.
  • Vendredi 15 septembre de 8h30 à 11h30 : D357 à Brains-sur-Gée et Chassillé.
  • Vendredi 15 septembre de 15h30 à 18h30 : D357 à Trangé, Chauffour-Notre-Dame, Brains-sur-Gée et Chassillé.

Attention toutes fois, les contrôles de vitesse ne sont pas tous annoncés évidemment. D’autres contrôles ponctuels seront mis en place cette semaine sans pour autant qu’on sache où ils se trouvent. Respectez bien les limitations de vitesse sur les axes de la Sarthe comme partout ailleurs. Pour rappel, les routes départementales sont limitées à 90km/h, 70 par temps de pluie.

Le nombre d’accidents mortels a augmenté dans le département de la Sarthe cette année. Au mois d’août, 39 personnes avaient perdu la vie sur les routes du département, soit déjà plus que durant toute l’année 2016. Le dernier en date remonte à la semaine dernière : un adolescent de 14 ans qui s’est tué en scooter à La Flèche. Il a perdu le contrôle de son deux-roues en voulant dire bonjour à un ami. C’était la 42ème victime de la route depuis le mois de janvier en Sarthe.