Sarthe : derrière les barreaux après avoir imposé une fellation à un jeune

Pixabay
13 mars 2018
Par Benoit Hanrot
Un homme d’une soixantaine d’années a été condamné hier à de la prison ferme. Le tribunal correctionnel du Mans l’a reconnu coupable d’avoir imposé une fellation au fils mineur d’un ami à Noël dernier. Décryptage :

Il ne peut pas se contrôler. Un sexagénaire a écopé de 3 ans de prison, dont un avec sursis. Lors de la venue des gendarmes vendredi dernier à son domicile, le suspect a reconnu avoir « abusé d’un jeune ». En décembre dernier, à la veille du réveillon, il a emmené le fils d’un ami au cinéma avant de lui proposer une « séance de sport » à son domicile. Il aurait alors pratiqué une fellation au jeune adolescent, qui, tétanisé, n’aurait pas pu bouger. Après l’acte, il aurait tenté d’acheter son silence contre de l’argent.

Le prévenu était déjà connu de la justice. Par le passé, il avait déjà été condamné à quatre reprises pour exhibitionnisme et agressions sexuelles sur mineur mais jamais emprisonné. D’ailleurs, il n’avait d’ailleurs pas le droit d’entrer en contact avec des enfants.