Yonne : toujours aucune trace de Yamina Youssfi

Facebook
13 septembre 2017
Par Diane Thibaudier
L’Auxerroise n’a plus donné signe de vie depuis bientôt sept mois, ce mardi une battue a été organisée en forêt de Branches dans l'Yonne, sans succès.

Yamina Youssfi est portée disparue depuis le 17 février dernier. L’Auxerroise, mère de quatre enfants, a été déposée en voiture par son mari sur le boulevard Haussman à Auxerre ce jour-là. Elle allait simplement faire des courses et depuis, ses proches n’ont plus de nouvelles. Deux semaines après cette étrange disparition, l’enquête avait d’ailleurs pris une nouvelle tournure. Elle avait été confiée à la police d’Auxerre et une information judiciaire avait été ouverte pour « homicide ».

Une attente insupportable pour ses proches

Ce mardi, des dizaines de policiers ont investi la forêt de Branches dans l’Yonne, un lieu proche de la disparition de la quadragénaire. L’idée c’était de tenter de retrouver le corps de Yamina Youssfi puisque toutes les pistes sont explorées, à supposer donc qu’il ne s’agisse pas d’une disparition volontaire. Malheureusement, après des heures de recherches dans la végétation, la battue n’a rien donné selon le parquet d’Auxerre. L’enquête est donc toujours en cours et de nouvelles vérifications sont prévues. Tout renseignement est d’ailleurs le bienvenu pour aider les enquêteurs dans leurs recherches. Si vous disposez de nouvelles infos sur cette affaire, n’hésitez pas à contacter le commissariat d’Auxerre au 03 86 51 85 00.

12 000 personnes disparaissent chaque année en France

Pour la famille et les proches de Yamina Youssfi, l’attente est insupportable. Ils réclament des réponses et ne supportent plus de ne pas savoir la vérité. Plusieurs rassemblements ont été organisés à Auxerre depuis la disparition de la mère de famille au mois de février dernier, pour relancer les appels à témoins et ne pas oublier la quadragénaire. A chaque fois, une quarantaine de personnes présente, dont le mari et les quatre enfants du couple âgés de 4 à 13 ans. Pour eux, cette disparition ne peut pas être volontaire. Pour rappel quand même, chaque année plus de 12 mille personnes disparaissent en France, sans laisser de traces.